Stop à la pression

Stop à la pression

Où en êtes-vous avec le stress ? Comment supportez-vous la pression ?

Il y a mieux comme moteur non ?!

Lorsque nous sommes sous stress ou sous pression c’est que bien souvent nos habitudes de vies ne nous accompagnent pas vers nos réalisations personnelles.

Nous avançons plus par la force de volonté et cela va avoir comme résultat de nous mettre sous pression. 

Mais qu’est ce qui se cache derrière tout ça  :

Le manque d’affirmation de soi et surtout une soumission face à l’autorité.

Nous allons , comme j’aime le dire, à l’insu de notre plein gré, créer des habitudes de vie qui vont nous faire avorter nos projets, saborder ce que nous avions prévu, nous mettre face au mur et ainsi nous allons passer par la force de volonté jusqu’à ce qu’il n’y en est plus.  

Car la force de volonté n’est pas inusable et quand il n’y en a plus, nous avançons plus et la faire revenir est un véritable travail de titan :  Ce sont  le burn in ou out qui arrivent plus que la volonté.

La clef réside dans un rituel fixe et rassurant dans notre quotidien. Souvenez-vous, enfant qu’est ce qui vous rassurait ? les habitudes !

Un enfant a besoin d’horaires fixe pour manger et pour dormir c’est comme ça qu’il va grandir en toute sérénité et dans la confiance de son cocoon.

Mais alors qu’est ce qui à changer adulte ?  Pour beaucoup l’influence extérieure a pris le dessus sur nos besoins véritables, en les laissant en second plan.

A force de chérir les autres plus que soi et bien  notre vie part par petit bout vers l’extérieur et il ne nous reste plus rien.

Se soumettre à l’autorité  ( ce qui pour nous représente l’autorité) dénote une forme de codépendance, nous n’arrivons pas à nous autonomiser par rapport au groupe, comme un enfant par rapport à la famille, s’il est soumis.

Pour ce créer des habitudes de vie, il va falloir passer par une discipline qui nous convient . Suivant votre tempérament, cette discipline va différer.

Voyez ce qui vous met sous pression :

Vous arrive t’il souvent d’être en retard ? Changez vous vos plans à la dernière minute ? Trop de rendez-vous dans une journée ? Trop de bavardages vous stress ? Le silence ? bref, vous aurez compris, il y a autant de possibilités que d’êtres vivants sur cette planète.

Par amour pour vous, apprenez à acceptez tout ce vit en vous, tout ce qui fait de vous la belle personne que vous êtes et ne vous laissez plus influencer par l’extérieur, par ce que font les autres. 

Acceptez votre différence, vous n’êtes pas les autres, vous êtes un individu qui a ses propres besoins.

N’hésitez pas à vous faire aider si vous voyez que vous n’arrivez plus à retrouver la connexion avec votre intériorité.

Il existe des solutions pour votre mieux être, à vous de faire le premier pas vers votre bonheur.

Si vous souhaitez avancer vers vous même, je vous propose différentes manières de le faire, par vous même avec des ressources (PDF vidéos, audios) que je créé, par la consultation ou encore par les groupes de parole, les ateliers ou encore les stages.

 Si vous ne savez pas comment vous orienter, n’hésitez pas à me contacter, je travaille avec vous à trouver le meilleur pour vous-même.

Comprenez la puissance de la connaissance de soi, elle vous permet de vous sécuriser, de vous aimer, d’aller à la rencontre de ce bien être que tout le monde cherche à l’extérieur. Avec la connaissance de soi, vous allez non seulement arrêter de vous mettre la pression mais en plus vous allez devenir plus productif(ve) car vos actions seront dirigées au bon moment.

 

La nature est bien faite, ce que vous percevez comme une faiblesse à un opposé que vous possédez également, donc, ce n’est pas une faiblesse mais une qualité mal comprise ou mal intégrée car perçue comme mauvaise.

 

Pour ma part je suis une personne contemplative terrestre, je besoin de prendre mon temps, de faire les choses à une vitesse de croisière. 

Me précipiter c’est pour moi faisable, je les fais d’ailleurs pendant des années et puis j’ai tout lâché, je n’en pouvais plus et devenais irritable. Alors pourquoi continuer ?

Petite, on me disait  que j’étais  une bulleuse et à chaque fois que je prenais mon temps, le temps de vivre, de ressentir, on me ramenait à une réalité de rapidité, de stress… Rien de très doux .

Du coup, me croyant « mauvaise » comme j’étais j’ai lutté pour être différente et répondre aux attentes de l’extérieur, d’ailleurs lorsque je travaillais dans les grandes entreprises, à la Défense sur Paris, on m’appelait la working girl…

Ce qui n’est absolument pas moi. J’ai lutté comme je vous l’ai dis et j’ai fini par rendre les armes en m’acceptant aussi comme contemplative terrestre, je me suis créer des habitudes de « contemplation » et depuis que je fais ça, une force est apparue : la rapidité d’exécution et d’intégration.

Certes j’aime prendre mon temps, mais mes actions sont empreintes de ressentis et sont donc plus efficaces.

Voyez comment tout cela raisonne en vous, avec qui vous êtes, bien entendu, nous sommes absolument parfaits tels que nous sommes, allez nous faire croire le contraire c’est lutter contre ce qui est, refuser de nous aimer pour appartenir à un canon de beauté, qui, avouons le, nous empoisonne l’existence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *