Se connaître : Un chemin de petits pas

Un chemin de petits pas vers soi

Vous rencontrez des difficultés dans votre vie ? Peut être vous arrive t’il de ne plus savoir comment avancer ?

Je vais vous dire une chose : Vous êtes simplement perdu(e) dans la bonne direction ! Mais qu’est-ce que je raconte ?

Une réalité ! Une réalité qu’il est bon d’intégrer car le développement personnel et/ou Spirituel est un chemin de Compostelle  pour nous même.

Alors ne vous arrêtez pas jusqu’à ce que vous soyez fier(e) de vous-même ! Vous verrez que cela va comporter des étapes, que vos périodes de découragements seront suivies par des périodes de réussites.

Apprendre à se connaître est un chemin de petits pas (J’en profite pour vous conseiller un livre « le chemin de mille pas » de Pascal Spiler).

C’est dans les moments de doutes, que nous rencontrons nos limitations.

Il ne sert à rien de passer en force en travaillant d’arrache pied, d’ailleurs on ne travaille pas, c’est plutôt le mental qui nous emmène dans sa roue et l’on se transforme en hamster plus qu’autre chose.

Comme je vous le disais, c’est dans les périodes de doutes que nous rencontrons nos limitations, nous sommes devant un conditionnement et l’esprit bloque devant cet obstacle car il n’a pas encore les clefs pour le franchir, mais ça va venir…

Lorsque vous empruntez le chemin du développement de vous-même, de la connaissance de soi, vous allez partir à la recherche d’outils, de personnes, de balises expertes dans le domaine qui vous intéresse, celui que vous traversez actuellement, et, c’est logique !

Mon expérience me fait dire que ce n’est pas forcément la bonne méthode, car parfois la racine d’un obstacle n’est pas forcément où l’on croit qu’il se trouve, là où nous le voyons. 

Ne soyez pas pressés d’arriver quelque part, le chemin de la connaissance de Soi vous propose d’être arrivé(e) en permanence, ce que je veux dire c’est que votre place, là tout de suite, est juste, la situation que vous traversez est juste, la personne que vous avez en face de vous est parfaite telle qu’elle est, et, c’est comme cela que vous allez concrétiser votre connaissance de vous-même.

Vous allez voir vos réactions, vos actions, vos besoins, vos envies, vos limitations… Et tout cela de manière concrète.

Lorsque nous avons la sensation de ne plus pouvoir avancer ( d’ailleurs ce n’est pas une sensation c’est souvent réel car effectivement la limitation est bien réelle) c’est parce que nous ne comprenons pas ce que nous vivons et ce qui nous est demandé d’être ou de faire.

Je vous invite à apprendre à demande de l’aide, à reconnaître que tout(e) seul(e) c’est difficile.

La coopération ne retire rien à votre autorité naturelle, bien au contraire, elle va la nourrir.

Pour avancer sur son chemin de vérité de connaissance de soi, il est bon de comprendre le sens de ce que nous vivons, en comprenant le sens, nous allons avoir une nouvelle vision et donc, nous allons par nous-même et avec l’aide d’un autre ( situation, personne) trouver notre clef pour aller de l’avant et surmonter l’obstacle qui se présente à nous.

Vous êtes l’initiateur(trice) de cette demande, n’oubliez pas cela, c’est VOUS qui choisissez votre moyen d’arriver vers vous-même, choisissez donc le meilleur et ayez conscience que vous le méritez !

Vous méritez de franchir en toute sérénité les obstacles, sur votre parcours de vie,

Vous méritez d’avoir la connaissance de ce que vous vivez afin de trouver la paix,

Vous méritez d’avancer  et de faire de votre parcours de vie un chemin de petites réussites qui vont faire que vous allez être de plus en plus fier(e) de vous-même.

 

La connaissance de soi n’est pas un parcours du combattant, à moins que vous choisissiez pour votre vie la lutte. 

Pour ne rien vous cacher c’est aussi ça la connaissance de soi, reconnaître que la lutte n’est pas un chemin des plus épanouissants et qu’il peut être évité.

Dans la lutte nous nous épuisons et faisons des ronds dans l’eau (des petits poissons coincés dans un bocal lol), c’est normal, nous utilisons des clefs que nous croyons justes et qui nous ont été transmises…. Il y en a d’autres !

Ces autres clefs vont vous demander d’intégrer certaines choses, d’évoluer, de vous transformer jusqu’à ce que vous soyez au plus près de vous-même et non d’un autre (parent, tuteur, environnement…), cela comporte des étapes, des étapes que j’ai mis en place dans mon travail .

Je fais une petite parenthèse, moi-même j’ai traversé et traverse tout cela, je ne suis pas née avec la cartographie, je l’ai dessiné et éprouvé de différentes manières. 

Si j’ai pu concrétiser ces fameuses étapes, c’est grâce à une coopération professionnelle, toute seule, je n’aurais pas forcément eu l’idée, d’ailleurs cela fait des années que je cherchais cette manière de travailler et MERCI LA VIE ! pour cette coopération, dans la conscience que c’est moi qui suis l’initiatrice de cette création, mais ça c’est un autre chapitre !

 

Expérience personnelle

Je vous dis deux mots sur cette coopération car elle met le toit à ma maison, finalise mes années de travail personnel et professionnel et surtout pour que vous puissiez comprendre que la différence apparente n’est qu’apparence.

Je travaille sur ce site avec une agence de communication WEB, Webacces, depuis peu. Ce n’était pas prévu mais la vie ma mise devant cette opportunité et je l’ai saisie, j’ai fait le choix de lâcher tout et de confier mon travail.

Ce choix, banal en apparence m’a mise devant une difficulté personnelle, faire confiance , lâcher prise et honnêtement ça n’a pas été simple. Je ne regrette rien car j’ai appris à coopérer, j’apprends à me rectifier à équilibrer des pensées, des décisions d’une tout autre manière.

Le chef de projet de Webacces est également enseignant en art martial, et l’idée de concrétiser des étapes dans le travail de développement personnel à germer  dans son intellect, suite à une conversation que nous avons eue. Il a su m’écouter et moi, avoir suffisamment confiance en moi (et donc en lui) pour me confier, et la solution est apparue : La fusion entre l’art martial, avec le passage des ceintures et le développement personnel. Vous voulez que je vous dise, ça fait sens pour moi, complètement même. Car comme le corps, l’esprit  a besoin de temps pour intégrer, d’ailleurs ils ne font qu’UN. Il faut être persévérant, s’entraîner et être confiant.

Ce qui est drôle c’est que dès le départ je lui ai dis que nous faisions la même chose, lui avec le corps et moi avec l’esprit ! 

 

Ne croyez pas en vos difficultés, croyez  aux opportunités qu’elles vous apportent et continuez jusqu’à vous sentir lumineux(se) !

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *