La parole libératrice

le centre montao - la parole libératrice
Serious men and women sitting in a circle during group therapy, talking.
le centre montao - la parole libératrice

Où en êtes-vous avec la parole ?  Avez-vous de mal à partager votre sensibilité ?

Aimez-vous écouter ou encore partager votre expérience ?

 

La parole libérée est une parole guérisseuse pour soi comme pour l’autre. Elle n’est plus empreinte de nos souffrances internes, elle se déverse à travers des mots qui apaise l’autre dans ses maux.

S’il est vrai que nous ne sommes pas tous égaux face à l’expression de notre être, cela s’apprend ! Loin d’être un don, bien souvent les personnes qui ont une grande capacité à s’exprimer ont compris à quel point la parole était libératrice.

Libératrice de quoi me direz-vous ? De ce qui est refoulé en nous-même, de nos émotions, nos sentiments, notre critique intérieur, de nos expériences traumatiques, de nos non-dits.

Vous autorisez-vous la parole ? Je vous demande cela car, pour beaucoup, communiquer  cela relève de demander des nouvelles d’autrui et de s’arrêter ici, car bien souvent de l’autre côté est lâché un « ça va « . 

« Ca va », « Tout va bien »… Des termes qui fleurissent dans des conversations mais qui au final nous disent quoi ? Rien véritablement. 

 

Pourquoi ne dialoguons nous pas les uns avec les autres ? N’y aurait-il pas une peur ? Celle de se montrer vulnérable, celle du jugement de soi, de l’autre ou encore la culpabilité inconsciente de ne pas être parfait  » je ne vais pas l’embêter avec ça « 

Et c’est comme ça que jour après jour, nous créons un fossé avec l’autre en lui collant des suppositions sur  » Elle est triste » ( parce qu’elle ne sourit pas),  » Il doit avoir une super vie » (parce que son sourire est son premier vêtement)… Nous inventons des vies aux autres, créons des spirales de jalousie etc. alors qu’il suffirait de s’apercevoir par exemple, que la personne ne sourit pas car elle vient de sortir de chez le dentiste ou encore qu’il est toujours joyeux dehors alors que chez lui, il se noie dans une addiction pour oublier tous ces malheurs.

On ne veut pas déranger, et l’on créé ce que l’on craint car quoi que de plus dérangeant que des suppositions sur vous-même ou encore sur l’autre.

 

 

Tout au long de l’année je vous propose, sous forme de collectif, ici sur Bergerac, des groupes de paroles ou encore des ateliers et des stages d’apprentissage pour que vous puissiez, bien au-delà des thème apprendre à écouter l’autre, à lui parler, à vous intéresser à vous-mêmes et à l’autre de manière de plus en plus naturelle. Covid ou non, rien ne nous empêche de nous réunir avec précautions et enthousiasme afin de nous séparer de nos peurs avec douceurs, d’apprendre à refaire confiance à l’autre, de créer des liens profonds.

Je crois profondément au bienfait de la transmission à travers la parole orale comme écrite : Lorsque vous connaissez, vous vous apaisez.

 

Mes groupes sont au maximum de 5 personnes, je trouve les petits comités propice à la convivialité et à la profondeur. Suivant ce que vous recherchez vous pouvez adhérer :

  • Groupe de parole : Il encourage à mieux communiquer avec les autres, d’une part, et renforce l’estime de soi et la résilience d’autre part.
  • Ateliers : Permettre des ateliers collectifs pour apprendre de soi, apprendre des autres et apprendre à mieux vivre ensemble.
  • Cycles MONTAO : C’est parce que vous changez intérieurement, que l’extérieur y répond. Le travail se fait d’abord par l’intérieur pour aller vers l’extérieur.
  • Montao 22 : Nous attirons à nous qui nous sommes et non ce que nous voulons. Après avoir nettoyés en conscience nos mémoires souffrantes, limitantes avec les Cycles MONTAO, nous allons ici nous connecter à une connaissance nécessaire à la bonne application de la plus importante des lois universelles.
Cela fait des années que je créé des groupes et ce qui me fait sourire c’est que la première demie heure est assez observatrice et d’un seul coup, le lien se fait, un apaisement est présent car n’oublions pas que si nous nous réunissons c’est aussi et surtout parce que nous avons choisis de nous réunir pour faire connaissance.
J’adore les groupes, vous écouter comme transmettre, j’aime aussi vous montrer toute la richesse que vous avez au fond de vous et qui ne demande qu’à s’exprimer et ce que j’aime également   c’est la cohésion qui se forme, le force du coeur en action.
C’est avec le dialogue, la communication que nous nous protégeons les uns et les autres, grâce à celle-ci nous avons la connaissance.
Ne nous séparons plus derrière un mur de silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *